Regroupez vos assurances et bénéficiez de réductions.

Vous êtes ici : Accueil > infos santé

Infos santé

Témoignage sur la migraine

Témoignage sur la migraine

Le but de cet article est de parler de mon expérience de migraineuse et surtout de faire entendre à ceux qui ne le savent pas (et ils sont encore trop nombreux à ne pas le savoir), que la migraine est une maladie.

Un jour, alors que j'avais à peine 11 ans, et je crois bien que c'était le jour de mon anniversaire, j'ai eu des troubles visuels peu habituels.

Témoignage sur la migraine
Voici un dessin de ces troubles visuels. On appelle ces troubles sensoriels : aura.
L'image montre un scotome scintillant, sorte d'aura parmi d'autres.

J'ai commencé par avoir une vue troublée, puis j'ai vu un point lumineux au milieu de mon champ visuel, qui se transforma en un trait lumineux en dents de scie qui avançait pour donner ce que l'on voit sur l'image ci-dessus. Après environ 30 minutes passées à l'abri de la lumière et du bruit, ces fourmillements, envahissant mon champ visuel yeux ouverts comme yeux fermés et me donnant la nausée, disparurent pour laisser place à un orage dans ma tête : la céphalée.

Ce mal de tête insupportable, qui siégeait dans la moitié de ma tête était si intense, que je voulais que l'on m'endorme pour ne plus sentir la douleur. Je demandais à ma mère de m'emmener à l'hôpital pour que l'on me fasse une piqûre pour m'endormir. Dès fois, je me tapais la tête contre le mur.

En plus de cet affreux mal de tête, les nausées et les vomissements, même lorsque je n'avais rien dans le ventre, me mettaient dans un état lamentable.

Après plusieurs crises identiques, je suis allée voir mon médecin qui m'a expliqué que je souffrais de migraines avec aura.

Aujourd'hui, 12 ans après, j'en souffre encore, à la fréquence d'une crise tous les 15 jours en ce moment, et parfois je n'ai pas de crise pendant plusieurs mois.

Mes crises se ressemblent, cependant, le traitement que je prends atténue la douleur du mal de tête. Néanmoins, le scotome scintillant envahit toujours ma vue et les nausées et les vomissements sont présents environ une crise sur 3.

Bien que je connaisse mes crises, se déroulant toujours de la même façon et n'étant pas dangereuses pour ma santé, cette maladie chronique a un impacte sur ma vie quotidienne. Les migraineux ont une pauvre qualité de vie comparés aux non-migraineux, mais celle-ci peut être améliorée si les autres savent ce qu'est cette maladie et la prennent au sérieux.

Virginie, étudiante en psychologie de la santé.

MVS MUTUELLE - Contact - Plan du site - C.G.V. - Mentions légales